Le prix des fleurs

« Les fleurs, ça coûte trop cher »

Cette petite phrase, je pense que tous les fleuristes l’ont entendue un jour ou l’autre.

J’ai envie d’écrire cet article depuis un moment, pour expliquer en toute transparence ce qui fait et justifie le prix des fleurs.

Couronne tête bouquet

La gestion de l’éphémère :

La fleur est une matière première périssable, ce qui a divers effets sur son prix.

D’une part, les fluctuations de tarif sont importantes d’une semaine sur l’autre en fonction des aléas de production et du calendrier – la loi de l’offre et de la demande (conseil : ne vous mariez pas le weekend de la fête des Mères! ?)

D’autre part, qui dit périssable dit pertes. Même en gérant ses stocks en flux tendu comme je peux le faire en atelier, il y a toujours de la perte, des fleurs qui sont abîmées et qu’on ne peut pas utiliser, et il est indispensable d’en tenir compte lors de la commande.

Les fleurs, c’est cher !

Eh oui, première nouvelle, les fleurs, c’est cher !

J’entends par là que la matière première, les fleurs que, nous, fleuristes, achetons auprès de grossistes ou de producteurs, ont un coût important.

Certains pensent que les fleuristes appliquent des marges énormes sur leur matière première, mais il faut comprendre que la matière première est onéreuse (et d’autant plus lorsque l’on travaille des fleurs qui sortent un peu des sentiers battus).

En toute franchise, je trouve que les fleurs ne sont pas si chères quand on pense à tout le travail de production impliqué en amont…

Fleuriste-événementiel-Fougères-ille-et-vilaine

Et la glane?

Je glane beaucoup pour composer mes créations : dans mon jardin, dans celui de mes amis (avec leur autorisation bien sûr), sur les terrains vagues, les sorties d’autoroute, en forêt…

Est-ce pour autant une matière première gratuite?

Euh… et bien non!

Car glaner, cela demande du temps. Du temps pour repérer les bons endroits et la maturité des végétaux, du temps pour cueillir, du temps pour nettoyer…

Parfois quand je suis fatiguée, je me dis que j’aurais tellement plus vite fait d’aller commander un feuillage lambda chez mon fournisseur, afin de gagner justement ce précieux temps.

Mais ce serait beaucoup moins fun… ?

La préparation du projet :

Lorsque vous contactez un fleuriste pour décorer votre mariage, avant de mettre effectivement les mains dans les fleurs pour préparer votre joli jour celui-ci aura déjà travaillé de nombreuses heures sur votre projet :

  • RDV avec les futurs mariés – et disponibilité qui va avec : en soirée, le week-end (lors des rares week-ends sans mariages)…
  • Élaboration du devis : pour ma part comme tout est créé sur mesure, je passe au minimum trois ou quatre heures sur une première proposition.
  • Une fois le devis validé, on ne disparaît pas tout à fait des radars jusqu’au mariage : conseils et réponses aux diverses questions des     futurs mariés, modifications du devis, visites techniques, planification de la logistique, commande de fleurs…

Comme vous le voyez, on parle déjà de nombreuses heures de travail avant d’attaquer le travail des fleurs ?

Compisition Floral Mariage

La livraison et l’installation:

Je vais prendre un exemple très simple pour illustrer ce point.

Lorsque vous choisissez pour votre cérémonie un décor de type arche fleurie, vous payez pour:

  • les fleurs
  • la location de la structure
  • la location du véhicule qui permet de transporter le tout
  • la manutention de l’ensemble atelier > véhicule > lieu de cérémonie
  • le fait que je suis debout depuis (très) tôt le matin du jour J

le temps de montage sur place : en général sur un mariage je suis présente au minimum pendant 5-6h le temps de tout livrer, installer, déplacer entre deux espaces. Et ce quelle que soit la météo, jour férié ou pas…

Le nettoyage :

Les fleurs achetées chez les grossistes ou producteurs n’arrivent pas prêtes à l’emploi.

À réception, chaque tige doit être triée, nettoyée (on retire les feuilles / boutons superflus), recoupée, mise à l’eau. Ça n’a l’air de rien comme ça mais en moyenne sur mes mariages le temps de préparation des fleurs (du remplissage des seaux à la mise à l’eau des végétaux) est de 2-3h minimum.

Les contenants et structures :

En général sur les mariages, les fleuristes proposent de louer les vases adaptés. Là aussi, cela représente un investissement important. En espace, car il faut stocker. Mais surtout en temps, car ce n’est pas simple de trouver de jolis contenants. Pour ma part, quand j’ai commencé à constituer mon stock, j’ai passé un temps fou à chiner un par un mes trésors, à chercher des heures les bons fournisseurs. Et une fois le stock constitué, entre deux mariages il faut tout laver, ranger, préparer pour le mariage suivant: de nouveau, du temps…

Même chose pour les structures (arche, suspension etc…)

Chaque structure a été soit conçue et fabriquée par mes soins, soit faite faire sur mesure. L’ensemble représente aussi un gros investissement.

Arche cérémonie laïque

Le style et la créativité:

Pour finir, le dernier composant qui définit le prix d’une composition florale est la valeur ajoutée du fleuriste : son style, sa technique, sa créativité.

Et bien cela aussi a un prix! Parce que tout ceci est le résultat de beaucoup de travail et d’investissement: participation à des workshops pour parfaire ses techniques, collaboration à des shootings d’inspiration, veille sur les tendances…

Si vous avez choisi de travailler avec tel fleuriste plutôt qu’un autre, c’est justement parce que son style et son univers vous ont plu.

Loin de moi l’idée d’être dogmatique ou corporatiste avec cet article, mais je trouvais important de donner en toute transparence plus d’informations sur le pourquoi du prix des fleurs.

J’espère que cela vous sera utile !